La Liberté

14.08.2020

Matran jouera à guichets fermés

En 2015, la rencontre de Coupe de Suisse entre Matran et Bellinzone avait permis une belle fête populaire. Ce ne sera pas (encore?) le cas cette fois. © Alain Wicht / «La Liberté» - archives
En 2015, la rencontre de Coupe de Suisse entre Matran et Bellinzone avait permis une belle fête populaire. Ce ne sera pas (encore?) le cas cette fois. © Alain Wicht / «La Liberté» - archives

PB

Partager cet article sur:

Le match de barrage de qualification pour la Coupe de Suisse entre Matran et Haute-Broye (3e ligue vaudoise), samedi à 20h, se déroulera à guichets fermés. Seules 300 personnes prendront place sur et autour du terrain En Champ de Croix.

Si tout avait suivi son cours, le FC Matran, pensionnaire de 3e ligue, aurait peut-être reçu Bâle, Young Boys ou Servette ce week-end en Coupe de Suisse. Mais le coronavirus est arrivé et a tout chamboulé.

Obligés de devoir passer par un tour préliminaire supplémentaire face à la formation vaudoise de la Haute-Broye (3e ligue), samedi à 20 h, les Sarinois ne s’en formalisent pas. «Nous avions obtenu notre place en Coupe de Suisse grâce à un tirage au sort sans rien avoir gagné, rappelle Marco Cinalli, l’entraîneur. Une victoire permettrait de légitimer notre place.»
 

«Nous avions fait la demande pour avoir 500 personnes, mais cela a été refusé»
Jean-François Dacomo, président du FC Matran


D’ordinaire, le premier tour de Coupe de Suisse est également une fête populaire. Si elle a bien lieu à Matran, ce sera en petit comité, avec seulement 300 personnes. Toutes les places disponibles ont déjà trouvé preneur. «Nous avions fait la demande pour avoir 500 personnes, mais cela a été refusé, souffle Jean-François Dacomo, le président. Même les enfants comptent pour un, donc nous sommes vite arrivés au maximum de la capacité.» Inutile donc de faire le déplacement à Matran, les guichets seront fermés.

Même dans l’intimité, il y aura bien un match contre l’AS Haute-Broye. Avant la coupure, la formation vaudoise était deuxième de son groupe de troisième ligue avec la meilleure attaque de toute la division. «Il n’y aura pas de favori ou d’outsider, explique Marco Cinalli. Nous respectons notre adversaire et nous donnerons le maximum pour faire un résultat… et passer le tour.» Si le FC Matran s’impose, il prendra part à la «vraie» Coupe de Suisse, mais sans les équipes professionnelles qui, à cause de leur calendrier chargé, n’entreront qu’au tour suivant.

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00