La Liberté

La police stoppe une rave party à Belfaux

Une fête illégale était sur le point de débuter hier soir dans la forêt de Belfaux. La police fribourgeoise est intervenue avec quinze patrouilles avant même qu'elle ne commence. Les organisateurs seront dénoncés.

La police a séquestré les enceintes et le matériel que les organisateurs avaient amené dans la forêt. © DR
La police a séquestré les enceintes et le matériel que les organisateurs avaient amené dans la forêt. © DR

PC

Publié le 05.06.2022
Partager cet article sur:

Une quinzaine de patrouilles de la police cantonale sont intervenues hier soir vers 21h dans la forêt de Belfaux. «Une rave party était sur le point de débuter à cet endroit», a confirmé à La Liberté Martial Pugin, porte-parole de la police. «Nous sommes intervenus avec l’autorité préfectorale pour faire annuler cette fête avant qu’elle ne commence».

Les forces de l’ordre ont découvert sur place «une importante infrastructure avec table de mixage, mur d’enceintes et débit de boissons. Les participants n’étaient pas encore arrivés sur les lieux, seule une petite vingtaine de personnes étaient présentes.»

Matériel séquestré

La préfecture de la Sarine a ordonné l’intervention de la police, qui a séquestré une génératrice et tout le matériel sur place. «L’intervention s’est déroulée dans le calme avec des discussions sans heurts avec les personnes présentes», se félicite la prèfète de la Sarine, Lise-Marie Graden. Le chemin entre Lossy et Grolley passant par le hameau de Cutterwil et les autres accès au site – proche du Parcours vita – ont été bouclés afin d’éviter que des participants ne puissent accéder au lieu prévu de la fête.

Le dispositif a pu être levé avant minuit. Les organisateurs de cette fête illégale seront dénoncés à l’autorité compétente. La police rappelle que «l’organisation d’une manifestation est soumise à autorisation, délivrée par la Préfecture. Ces fêtes sauvages ne sont pas tolérées sur notre territoire.» Elle invite d’éventuels témoins de ce genre d’événements à les signaler au 117.

Précédent dans la Broye

Une fête illégale du même genre a eu lieu à quelques kilomètres de là il y a une dizaine de jours: des centaines de fêtards étaient présents dans la forêt de Montagny entre le 25 et 26 mai, au début du week-end de l’Ascension. La police était intervenue pour faire arrêter la musique et stopper la fête dans l’après-midi du deuxième jour.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11