La Liberté

05.03.2021

La mort annoncée d’un ancêtre ferroviaire

En raison de la densité du trafic ferroviaire, les barrières du passage à niveau de Villaz-Saint-Pierre sont fermées environ 28 minutes par heure (photo prétexte).  © Alain Wicht
En raison de la densité du trafic ferroviaire, les barrières du passage à niveau de Villaz-Saint-Pierre sont fermées environ 28 minutes par heure (photo prétexte). © Alain Wicht

NM

Partager cet article sur:

Le dernier passage à niveau entre Zurich et Genève, situé à Villaz-Saint-Pierre, doit être supprimé. Une demande de financement de 7,85 millions de francs est donc soumise au Grand Conseil. Les travaux pourraient commencer en 2025.

Même s’il date déjà de la fin du XIXème siècle, ce passage à niveau répond toujours aux normes actuelles de sécurité. Il ne faisait donc pas partie du programme cantonal d’assainissement des passages à niveau dangereux pour lequel le Grand Conseil fribourgeois a accepté un crédit d’engagement de 4,2 millions de francs en 2007, puis un crédit additionnel de 1,2 million en 2016. «Les autorités communales de Villaz souhaitent toutefois sa suppression, notamment parce qu’il coupe le village de Villaz-Saint-Pierre en deux», explique pourtant le Conseil d’Etat dans un décret rendu public vendredi.

Il faut dire aussi que les barrières sont en moyenne fermées 28 minutes par heure. Et cela augmentera bientôt à 34 minutes avec la mise en service d’un train supplémentaire entre Genève et Berne. Le Gouvernement propose donc de remplacer l’ouvrage, traversé chaque jour par environ 1700 véhicules motorisés, par un passage inférieur et une nouvelle route situés un peu plus à l’ouest, pour près de 15,8 millions de francs. En comptant une marge d’erreur de 15% et la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), la facture grimpe même à 19,5 millions, à partager entre le canton, la Confédération et la commune. Le Grand Conseil est donc appelé à approuver bientôt une enveloppe de 7,85 millions de francs.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00