La Liberté

22.04.2021

Le biographe de Philip Roth accusé d'abus sexuels

La biographie du défunt Philip Roth, l'un des plus grands auteurs américains contemporains, mort en mai 2018, avait été présentée comme l'un des livres les plus attendus de 2021 (archives). © KEYSTONE/AP
La biographie du défunt Philip Roth, l'un des plus grands auteurs américains contemporains, mort en mai 2018, avait été présentée comme l'un des livres les plus attendus de 2021 (archives). © KEYSTONE/AP
Partager cet article sur:
22.04.2021

Une biographie de l'écrivain Philip Roth qui s'annonçait comme un best-seller risque désormais l'opprobre. Plusieurs femmes accusent son auteur de les avoir harcelées ou sexuellement agressées, poussant sa maison d'édition à suspendre la promotion du livre.

Les témoignages contre l'auteur, Blake Bailey, se sont multipliés depuis dimanche. Ils émanent d'anciennes élèves de l'époque où il enseignait dans un collège de la Nouvelle-Orléans, dans les années 1990.

Trois femmes ont indiqué au Times-Picayune, journal de cette ville de Louisiane, qu'il était resté en contact avec elles une fois adultes et avait profité de la confiance établie pour initier des avances sexuelles. L'une d'elles l'a même accusé de viol. D'autres témoignages évoquant des comportements déplacés ont suivi sur les réseaux sociaux.

Lâché par son agent

Son agent a indiqué mercredi "avoir cessé de le représenter "immédiatement après avoir été informé des allégations troublantes contre Blake Bailey", dès dimanche. Mercredi toujours, c'est son éditeur, W. W. Norton, qui a déclaré suspendre les livraisons du livre, sobrement intitulé "Philip Roth: The Biography", sorti le 6 avril.

Blake Bailey, 57 ans, a "catégoriquement démenti les allégations" le visant.

Saluée par la critique américaine, la biographie du défunt Philip Roth, l'un des plus grands auteurs américains contemporains, mort en mai 2018, avait été présentée comme l'un des livres les plus attendus de 2021. Le New York Times Book Review avait notamment qualifié l'ouvrage, de quelque 900 pages, de "chef-d'oeuvre narratif".

Déjà connu pour ses ouvrages sur les écrivains John Cheever ou Richard Yates, Blake Bailey avait bénéficié de la coopération de Philip Roth et d'un accès quasi illimité à ses archives personnelles.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00