La Liberté

04.12.2020

Le Conseil fédéral édicte de nouvelles règles en vue des fêtes

Le conseiller fédéral Alain Berset a présenté vendredi les nouvelles mesures décidées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus (archives). © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Le conseiller fédéral Alain Berset a présenté vendredi les nouvelles mesures décidées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus (archives). © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Le conseiller fédéral Alain Berset a présenté vendredi les nouvelles mesures décidées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus (archives). © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Le conseiller fédéral Alain Berset a présenté vendredi les nouvelles mesures décidées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus (archives). © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Le conseiller fédéral Alain Berset veut diminuer au mximum les nouvelles contaminations avant les fêtes. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Le conseiller fédéral Alain Berset veut diminuer au mximum les nouvelles contaminations avant les fêtes. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
La situation dans certains cantons s'est stabilisée à un haut niveau, voire a augmenté, a déploré le ministre de la santé. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
La situation dans certains cantons s'est stabilisée à un haut niveau, voire a augmenté, a déploré le ministre de la santé. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Partager cet article sur:
04.12.2020

L'approche des fêtes de fin d'année pousse le Conseil fédéral à prendre de nouvelles mesures. Objectif: réduire au maximum les contaminations de coronavirus. Les magasins et les restaurants sont concernés.

La situation en Suisse sur le plan du Covid-19 reste extrêmement tendue, a déclaré vendredi le ministre de la santé Alain Berset devant la presse. Les hôpitaux sont encore passablement sous pression. La perspective des fêtes de fin d'année complique la donne.

Durant cette période, les gens font leurs achats de Noël ou ont envie de se retrouver. Des règles pour limiter au maximum les contacts s'imposent donc. Les deux prochaines semaines seront déterminantes, selon le ministre de la santé.

Magasins et restos dans le viseur

Dans les grands magasins, le nombre de mètres carrés par client passera de 4 à 10 dès mercredi prochain. Cette nouvelle restriction doit inviter la population à planifier à l'avance son shopping et éviter les jours de forte affluence.

Dans le domaine de la restauration, tous les établissements devront recueillir les données d'un client par table, une pratique déjà en vigueur dans certains cantons. Les restaurants pourront fermer à la Saint-Sylvestre à 01h00 au lieu de 23h00. Le but est d'éviter le risque de réunions spontanées dans le cadre privé.

Fini de chanter

Hormis ces mesures pour les commerces, le Conseil fédéral veut aussi agir dans des domaines plus informels. Il interdit ainsi le chant et les choeurs dans l'espace extérieur et intérieur. Cela concerne notamment les services religieux, comme la messe de minuit, mais aussi les coutumes locales de la St-Sylvestre. Le chant en famille et dans les écoles reste lui autorisé.

Le gouvernement recommande aussi instamment de limiter au maximum les contacts privés. Les réunions à domicile ou au restaurant devraient être limitées à deux familles. Le nombre maximum de dix personnes reste la règle.

Dans le domaine professionnel, le Conseil fédéral demande à nouveau aux employeurs d'autoriser autant que possible le travail à domicile. Les travailleurs doivent quant à eux éviter au maximum les rencontres de fin d'année.

Avertissement aux cantons

Alain Berset a lancé un appel ferme aux cantons pour qu'ils prennent des mesures rapides et strictes quand la situation l'exige. Dans certains cantons de Suisse alémanique, le nombre de contaminations stagne à un niveau élevé voire augmente. Il s'agit de cantons où le taux de reproduction est supérieur à 1, a précisé le ministre.

On va entrer en contact avec eux, a annoncé Alain Berset. Le Conseil fédéral refera le point mardi prochain lors d'une séance extraordinaire et annoncera vendredi prochain des mesures supplémentaires si les cantons n'ont pas pris les devants.

Vendredi, pour la première fois depuis un mois, il y a eu plus de nouveaux cas annoncés que le même jour de la semaine précédente. "On risque un aplatissement de la courbe des infections à un haut niveau", a mis en garde le Fribourgeois. "Il faut éviter un dérapage aujourd'hui qui peut nous conduire à une situation incontrôlable en début d'année", a-t-il déclaré.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00