La Liberté

07.03.2021

Pierre Maudet n'est pas surpris par son score au premier tour

Pierre Maudet, deuxième du premier tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat genevois, est persuadé d'avoir la capacité de convaincre davantage pour le deuxième tour. © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Pierre Maudet, deuxième du premier tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat genevois, est persuadé d'avoir la capacité de convaincre davantage pour le deuxième tour. © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Partager cet article sur:
07.03.2021

A Genève, Pierre Maudet ne se dit pas surpris par sa deuxième place dimanche au premier tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat. Selon le magistrat démissionnaire, sa campagne de proximité entamée mi-janvier a payé.

"Je suis parti seul et indépendant, je suis désormais moins seul mais toujours indépendant", a déclaré l'ex-PLR sur le plateau de Léman Bleu. Il a affirmé qu'il "doit encore regagner la confiance" des électeurs et va s'y atteler pour le second tour.

La question n'est pas de savoir s'il sera l'homme qui permettra de recomposer une nouvelle droite genevoise, a-t-il relevé en précisant que ce "n'est pas sa tambouille". Il s'agit désormais de savoir qui au Conseil d'Etat sera capable d'amener des réponses concrètes aux inquiétudes des Genevois touchés par la crise sanitaire, a-t-il ajouté.

De son côté, Yves Nidegger, candidat UDC arrivé quatrième pas loin derrière le PLR Cyril Aellen, appelle à une candidature forte et unique à droite. Il constate que l'Entente n'a pas fonctionné, et que le PLR s'est divisé entre les candidatures de Cyril Aellen et de Pierre Maudet. Le conseiller national attend de voir qui sera présent au deuxième tour avant de se prononcer plus clairement.

Des miettes

Le PLR Cyril Aellen partage le constat d'échec du président de son parti Bertrand Reich. "La droite n'a jamais été aussi forte mais également aussi divisée et en miettes. Et la plus grosse miette, c'est Pierre Maudet qui l'a", a-t-il relevé sur Léman Bleu en confirmant qu'il ne se présenterait pas au deuxième tour.

Comme la candidate Verte Fabienne Fischer, il a relevé le battage médiatique dont a bénéficié Pierre Maudet pendant cette campagne. Il était difficile d'exister quand on ne veut pas faire campagne avec des attaques envers Pierre Maudet, a souligné M. Aellen.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00