La Liberté

Tyson visé par une nouvelle plainte pour viol dans les années 1990

Mike Tyson fut considéré comme l'un des meilleurs poids lourds de tous les temps (archives). © KEYSTONE/AP Invision/WILLY SANJUAN
Mike Tyson fut considéré comme l'un des meilleurs poids lourds de tous les temps (archives). © KEYSTONE/AP Invision/WILLY SANJUAN


Publié le 25.01.2023
Partager cet article sur:


L'ancien champion américain de boxe Mike Tyson est accusé par une femme de l'avoir violée dans une limousine au début des années 1990 près de New York, indique un document judiciaire. La plaignante réclame 5 millions de dollars de dommages et intérêts.

Celui qui fut considéré comme l'un des meilleurs poids lourds de tous les temps avait déjà été jugé coupable en 1992 de viol contre un mannequin de 18 ans au moment des faits. Il avait alors passé trois ans derrière les barreaux.

Trente ans plus tard, une femme, qui a tenu à rester anonyme, a déposé une plainte pour "viol" au début janvier devant un tribunal civil du comté d'Albany. La procédure est rendue possible par une loi de l'Etat de New York entrée en vigueur à la fin novembre et permettant, pendant un an, aux victimes d'agressions sexuelles de réclamer un procès au civil sans craindre la prescription.

Séquelles psychologiques

Dans un bref témoignage daté du 23 décembre 2022 et joint à la procédure, la plaignante assure avoir rencontré le boxeur "au début des années 1990" dans une discothèque, puis l'avoir suivi dans sa limousine, où il l'aurait agressée avant de la violer. Elle fait état de séquelles physiques et surtout psychologiques qui l'ont poursuivie pendant des années.

Mike Tyson n'avait pas réagi mardi soir. Né à Brooklyn en 1966, Mike Tyson a vécu une enfance et une adolescence de petit délinquant avant de devenir le champion incontesté des poids lourds dans les années 1980, terrifiant ses adversaires avec sa fureur sur le ring et une puissance de frappe phénoménale.

Mais après la prison, Mike Tyson ne parvient pas à garder ses titres, battu notamment en 1996 par Evander Holyfield, lors d'un match mémorable où il mordit les oreilles de son adversaire jusqu'au sang. En proie à la dépression et aux addictions, il a continué à faire parler de lui, jouant notamment dans un one-man-show où il raconte ses hauts et ses bas.

En novembre 2020, il était remonté sur le ring, à 54 ans, face à Roy Jones Jr (51 ans), avec un nul à la clé.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11