La Liberté

Lourdes valait le détour

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Lourdes valait le détour
Lourdes valait le détour
Lourdes valait le détour
Lourdes valait le détour
Partager cet article sur:
04.08.2020

Angélique Eggenschwiler

Le mot de la fin

Vous êtes déjà allés à Lourdes? Je vous le conseille, avec ou sans hémorroïdes chroniques. Bon, on ne va pas se mentir, on n’y va pas par hasard. Personne ne vous croira si vous prétendez vous être arrêtés pour couper la route. «On se rendait à Barcelone, on s’est dit qu’on allait faire un détour de quatre cents kilomètres pour dormir au milieu de nulle part.» Se rendre à Lourdes, ça signifie manger du bitume et des sandwichs rassis pendant sept heures sous un soleil à décaper vos rétroviseurs avec France Gall dans les oreilles. Bref, on n’y va pas par hasard.

Nous l’avons fait, le détour de quatre cents kilomètres (huit avec le retour mais chut). Quand vous arrivez à Lourdes en temps normal, vous vous engouffrez dans une file de piétons à l’arr&

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00