La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une très bonne raison de pleurer

Au bureau, elle était bien plus crainte qu’appréciée… © DR
Au bureau, elle était bien plus crainte qu’appréciée… © DR

Michaël Perruchoud

Publié le 18.05.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

J’avais à l’époque une collègue qui ne m’appréciait guère. Elle aurait souhaité que ceux qui travaillaient avec elle partagent une même hygiène de vie et une manière semblable de considérer le monde.

J’étais barbu, voyageur, et je griffonnais des poèmes durant les séances. Elle était tirée à quatre épingles, précise, et souhaitait que toutes les actions soient réalisées méthodiquement. Autant dire que nos échanges se réduisaient aux strictes exigences de nos fonctions respectives. Et le fait que mes dossiers soient bouclés dans les temps comptait finalement peu pour elle. Qu’importe le résultat, puisque le «comment» ne lui allait pas.

On racontait que ses parents avaient les moyens, qu’elle aurait pu s’abstenir de travailler et vivre dans la ouate. Elle se donnait au contraire un peu trop à la tâche, avec ce ton un rien cassant des timides qui s’accrochent à leurs principes pour ne pas baisser la voix. Elle était bien plus crainte qu’appréciée, ne laissa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Petit miracle soudanais

    L’IMAGE DU JOURPubliées en 2020, les photos de plusieurs lions affamés dans un parc de Khartoum avaient fait le tour du monde. A l’origine de cette campagne,...
  • pictogramme abonné La Liberté Nous nous fichons du monde

    Le mot de la fin Patatras, le monde est cul par-dessus tête! Les crises suivent les tragédies, les événements déments accélèrent de profonds mouvements...
  • pictogramme abonné La Liberté Les six qui ont décrété que je vivrai

    Le mot de la fin Je suis gros comme une balle de tennis, accroché à ma matrice, et je sens bien que quelque chose ne va pas. Je pousse de travers.Quelque chose...
  • pictogramme abonné La Liberté Article 7, il faut réussir ses vacances

    Le mot de la fin Nous ne sommes pas là pour rigoler, mais pour réussir. Il faut réussir ses examens, son entretien d’embauche, son permis de conduire, ses...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11