La Liberté

Famille, je vous ai

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Rebecca Gisler mêle humour et tristesse pour raconter cet oncle, autour duquel tourne son premier roman. © Sophie Bassouls
Rebecca Gisler mêle humour et tristesse pour raconter cet oncle, autour duquel tourne son premier roman. © Sophie Bassouls
Partager cet article sur:
25.09.2021

L’auteure lira son roman, D’oncle, aux rencontres Textures, qui ont lieu du 1er au 3 octobre à Fribourg

Tamara Bongard

Rebecca Gisler » Elle aurait pu écrire son premier roman en allemand, l’idiome de sa scolarité à Zurich et de ses études à l’institut littéraire de Bienne. Mais Rebecca Gisler lui a préféré le français. Une langue familiale et orale parlée uniquement à la maison, avec laquelle elle a imaginé une autre intimité, une autre famille. D’oncle raconte un intérieur tournant autour de ce parent englué dans une «adulescence» étrange, un type intrigant mais un peu dégoûtant aussi. Son neveu et sa nièce cohabitent avec cet être prenant beaucoup de place, cet homme attachant qu’on a pourtant envie de quitter.

L’auteure franco-suisse viendra le 3 octobre aux rencontres littéraires Textures, à Fribourg, pour présenter son ouvrage lors d’une lecture musicale. Nous avons pu la joindre par téléphone, alors qu’elle était justement en France. Elle fait depuis quelques semaines des allers-retours entre les deux pays pour accompagner la sortie de sa première fiction, forte, douce-amère et très b

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00