La Liberté

L’Exécrable, cet inépuisable

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’Exécrable, cet inépuisable
L’Exécrable, cet inépuisable
Prix suisse de littérature en 2016, l’écrivain émiette le portrait d’un antisémite en miroir de sa propre trajectoire. Mario del Curto
Prix suisse de littérature en 2016, l’écrivain émiette le portrait d’un antisémite en miroir de sa propre trajectoire. Mario del Curto
Partager cet article sur:
11.07.2020

Yves Laplace » Hanté par les résurgences du mal, l’auteur genevois affronte la mémoire du docteur Montandon dans L’Exécrable, enquête-collage où tout s’amalgame.

Il progresse, tenace en ses ressassements, à travers les généalogies incertaines du mal. Plongé dans les archives, il remonte les funestes filiations, explore les ramifications du fanatisme, les bourgeonnements de la folie, les secrètes coïncidences. Et parfois s’arrête, fasciné, devant une figure d’ombre.

Tenant un miroir à la main, une habile plume dans l’autre, Yves Laplace écrit obliquement le soi au fil d’enquêtes biographiques qui éclairent les destins des proscrits, ces fruits amers et oubliés de notre grande histoire. A dix-sept ans déjà, dans Lahore, il affrontait (sans l’avoir lu) Le Vice-Consul d

Même sujet
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00