La Liberté

Harlem 1969, le festival oublié

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Mavis Staples, à gauche, et Mahalia Jackson sur scène en 1969. © Disney+
Mavis Staples, à gauche, et Mahalia Jackson sur scène en 1969. © Disney+
Partager cet article sur:
02.10.2021

Soul » Un documentaire signé par le batteur des Roots, à voir sur Disney+, rend enfin justice à une formidable célébration de toutes les musiques noires.

Un quinquagénaire prend place face à la caméra. On entend alors une voix le remercier d’être venu avant de l’inviter à fixer un écran hors-champ. «Est-ce que vous avez déjà vu ces images?» L’homme secoue la tête tandis que son regard s’embue. Déjà, Stevie Wonder se déhanche sous la pluie avant d’achever sa chanson derrière la batterie. La scène se déroule au cours de l’été 1969, au Mont Morris Park de Harlem. L’interviewé, cinq ans à l’époque, était présent. Tout comme l’ensemble de la communauté noire de Manhattan venue là pour admirer les meilleurs artistes de soul, de jazz, de salsa et de gospel du moment. On estime que près de 100 000 personnes étaient rassemblées devant la scène. Jusqu’au mois d’août, par six fois, cette foule, essentiellement composée de familles, reviendra faire la fête dans le parc. Il faut dire que

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00