La Liberté

Bref bond du marché de la viande

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En Suisse, les abattages de vaches ont bondi de 28,8% en juin, ceux de bœufs de 14,5% et ceux de porcs de 8,2%. © Aldo Ellena-archives
En Suisse, les abattages de vaches ont bondi de 28,8% en juin, ceux de bœufs de 14,5% et ceux de porcs de 8,2%. © Aldo Ellena-archives
Partager cet article sur:
08.07.2020

Les ventes se sont envolées de plus de 25% à la fin du confinement pour ensuite revenir à la normale

Yves Genier

Consommation » S’il y a un marché dans lequel le déconfinement a eu de l’effet, c’est celui de la viande. En mai, les ventes de certaines qualités ont bondi de parfois plus de 25%, alors que la période du confinement avait au contraire assisté à une chute de près de 40% de la demande en raison, principalement, de la fermeture des restaurants

L’envolée printanière du marché suisse de la viande contraste, en plus, avec la tendance mondiale, dont la tendance baissière a été accélérée par la pandémie de Covid-19 et devrait durer encore plusieurs années, selon les prévisions bisannuelles sur l’état de l’alimentation publiées cette semaine par l’ONU. Selon cette organisation, la consommation par tête doit baisser, dans le monde, de quelque 3% par rapport à la situation de l’an dernier, ce qui en fait la chute la plus brutale de ces neuf dernières années. Et surtout, cette baisse s’observe dans tous les grands pays et n’est pas limitée à une région particulière.

Retour des beaux

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00