La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Effort énorme pour combler le retard

L’Allemagne veut doper sa production d’énergies vertes pour remplir ses objectifs climatiques

A cause notamment de l’abandon du nucléaire, l’Allemagne doit recourir aux centrales thermiques, qui brûlent du charbon ou du gaz, pour produire de l’électricité. © Keystone
A cause notamment de l’abandon du nucléaire, l’Allemagne doit recourir aux centrales thermiques, qui brûlent du charbon ou du gaz, pour produire de l’électricité. © Keystone

Thomas Schnee, Berlin

Publié le 12.01.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Climat » «Non seulement on démarre avec beaucoup de retard. Mais en plus nous allons devoir être trois fois meilleurs dans tous les domaines. C’est possible, mais l’effort est énorme», a prévenu hier à Berlin le ministre allemand de l’Economie, de l’énergie et de la protection climatique en présentant, un mois après la nomination du nouveau gouvernement, un état des lieux et un plan de mesures immédiates pour lancer le pays dans une transition énergétique ambitieuse.

Selon le principe du «droit d’inventaire», Robert Habeck a présenté une situation peu réjouissante. «Il est probable que nous manquions nos objectifs climatiques en 2022 et 2023», a-t-il expliqué. En effet, après un sans-faute en 2020, année pandémique particulière où le ralentissement des &eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11