La Liberté

L’Europe allège ses restrictions

Partager cet article sur:
26.11.2020

Pandémie » L’Europe desserre un peu la bride alors qu’outre-Atlantique, c’est l’inverse.

Les pays d’Europe occidentale allègent progressivement les restrictions à l’approche de Noël face au coronavirus. Alors que Los Angeles ferme ses bars et restaurants, à la veille de la grande fête de Thanksgiving aux Etats-Unis.

La Californie a enregistré un record dans les contaminations alors que les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé du monde avec près de 260 000 morts. Les autorités sanitaires de Washington ont pour la première fois appelé les Américains à ne pas voyager pour aller rejoindre des proches autour de la traditionnelle dinde de Thanksgiving.

Mais de nombreux Américains se préparent à des retrouvailles familiales: les aéroports sont remplis comme jamais depuis le début de la pandémie et les files d’attente pour se faire tester sont interminables.

L’Europe occidentale commence, elle, à récolter les fruits d’un confinement sévère, et la France a annoncé mardi soir un allègement des restrictions à petits pas à l’approche de Noël.

L’Angleterre, après quatre semaines de confinement, va aussi revenir début décembre à une réouverture des magasins non essentiels, le tout accompagné d’un programme de dépistage massif. «Cela ne peut pas être un Noël normal et le chemin est long jusqu’au printemps», a averti le premier ministre britannique Boris Johnson.

Les responsables américains ont cependant tenu à rassurer la population, indiquant que les campagnes de vaccinations allaient bientôt commencer dans le pays.

La Commission européenne devait approuver pour sa part hier un nouveau contrat, avec la société américaine Moderna, pour fournir jusqu’à 160 millions de doses de vaccin contre le Covid-19. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00