La Liberté

La «taxe Gafa» sera prélevée

Partager cet article sur:
26.11.2020

France » La taxe sur les géants du numérique sera bien prélevée en 2020, a confirmé hier le Ministère français de l’économie, malgré les menaces de représailles américaines sur 1,3 milliard de dollars de produits français, notamment les sacs à main et les cosmétiques.

«Les entreprises assujetties à cette taxe ont reçu un avis d’imposition pour le versement des acomptes de 2020», a indiqué cette source, confirmant une information du Financial Times. Selon le quotidien britannique, Facebook et Amazon «font partie des entreprises» qui ont été notifiées «ces derniers jours».

Ce faisant, la France s’expose à des sanctions américaines, en pleine transition entre le président élu américain Joe Biden et son prédécesseur Donald Trump, qui avait déjà relevé à 25% les droits de douane sur les vins français dans le cadre du conflit sur les aides d’Etat versées à Airbus et Boeing.

Le Parlement français a adopté en juillet 2019 une taxe de 3% sur le chiffre d’affaires des géants du numérique, faisant de la France un pays pionnier en matière d’imposition des «Gafa» (acronyme désignant Google, Amazon, Facebook et Apple) et autres multinationales accusées d’évasion fiscale.

En janvier, les deux alliés avaient conclu une trêve pour laisser leur chance aux négociations menées sous l’égide de l’OCDE en vue de créer un impôt mondial, mais en vain. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00