La Liberté

Les présentatrices se couvrent le visage

Publié le 23.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Afghanistan » Après avoir refusé samedi la burqa, les présentatrices de télévision ont cédé aux pressions des talibans.

Les présentatrices des principales chaînes de télévision afghanes sont passées à l’antenne hier, en se couvrant le visage, un jour après avoir défié l’ordre des talibans de dissimuler leur apparence et ainsi se soumettre à la vision austère de l’islam du groupe.

Depuis leur retour au pouvoir l’année dernière, les talibans ont imposé une série de restrictions insidieuses à la société civile, dont une grande partie visent à limiter les droits des femmes. Au début du mois, le chef suprême des talibans a émis un ordre selon lequel les femmes devaient se couvrir entièrement en public, y compris le visage, idéalement avec la burqa traditionnelle. Auparavant, un foulard couvrant les cheveux suffisait. Le redouté Ministère afghan de la promotion de la vertu et de la prévention du vice avait ordonné aux présentatrices de télévision de s’y conformer d’ici à samedi. Mais les journalistes femmes ont choisi de ne pas se plier à cet ordre samedi, en passant à l’antenne en direct sans dissimuler leur visage. Avant de faire volte-face.

Hier, celles-ci portaient le voile intégal, ne laissant apparaître que leurs yeux et leur front, pour présenter les journaux sur les chaînes TOLOnews, Ariana Television, Shamshad TV et 1TV. «Nous avons résisté et étions contre le port» du voile intégral, a assuré Sonia Niazi une présentatrice de TOLOnews. «Mais TOLOnews a subi des pressions, (les talibans) ont dit que toute présentatrice qui apparaissait à l’écran sans se couvrir le visage devait se voir confier un autre travail.» ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • La Chine prolonge ses manœuvres

    Taïwan » Pékin a annoncé la poursuite d’exercices militaires près de l’île convoitée.Malgré les appels des Occidentaux et du Japon, la Chine a annoncé hier...
  • Gaza panse ses plaies

    Attaque israélienne » Les habitants de la bande de Gaza pansaient hier leurs plaies, au premier jour d’une trêve entre le Djihad islamique et Israël. Elle a...
  • Sueurs froides pour la centrale

    Ukraine » Les appels à faire taire les armes sur le site de la centrale nucléaire de Zaporijjia se multiplient.Le patron de l’agence nucléaire ukrainienne...
  • Un partenariat avec l’Afrique

    Etats-Unis » Washington veut un «véritable partenariat» avec l’Afrique, a déclaré hier à Pretoria son secrétaire d’Etat Antony Blinken. Il s’est défendu de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11