La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les Ukrainiens forcés à l’exil

L’attaque planifiée par Vladimir Poutine a jeté quelque 368’000 réfugiés en quatre jours sur les routes en Pologne, Hongrie, Moldavie, Slovaquie, Roumanie jusqu’en Allemagne où on se prépare à une vague

La Pologne a déjà accueilli 156000 réfugiés provenant d’Ukraine et le mouvement risque de s’accélérer si le conflit perdure. © Keystone
La Pologne a déjà accueilli 156000 réfugiés provenant d’Ukraine et le mouvement risque de s’accélérer si le conflit perdure. © Keystone

Thomas Schnee, Berlin

Publié le 28.02.2022

Temps de lecture estimé : 11 minutes

Partager cet article sur:

Guerre en Ukraine » Ces dernières semaines, la léthargie et les incohérences de la diplomatie allemande en ont interpellé plus d’un. Pourtant, depuis ce week-end, il ne fait plus de doute que la réalité de l’onde de choc de l’invasion russe en Ukraine a atteint la capitale et le gouvernement allemands. A commencer par les premiers embruns de la vague migratoire jetant sur les routes de l’exil près de 400’000 Ukrainiens.

«Nous sommes aux côtés de la population ukrainienne. Nous accueillons à cœur ouvert et à bras ouverts les personnes qui doivent fuir cette terrible guerre», a déclaré la sénatrice pour les Affaires sociales de Berlin, Katja Kipping qui était venue accueillir une vingtaine d’entre eux, des femmes et des enfants, au centre d’accueil du quartier de Reinickendorf où 1300 lits sont d&eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11