La Liberté

Trump gracie son ancien conseiller

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Michael Flynn, traité ici de «pantin de Poutine» par un manifestant, avait plaidé coupable en 2017 d’avoir menti au FBI. Keystone
Michael Flynn, traité ici de «pantin de Poutine» par un manifestant, avait plaidé coupable en 2017 d’avoir menti au FBI. Keystone
Partager cet article sur:
27.11.2020

Le général Michael Flynn, inquiété dans l’affaire de l’ingérence russe, est blanchi par le président

Julien Lecot

Etats-Unis » Et de deux! Après avoir gracié mardi une dinde à la Maison-Blanche, comme le veut la tradition de Thanksgiving, c’est à son ancien conseiller à la sécurité nationale que Donald Trump a pardonné mercredi. Moins traditionnel, mais peu surprenant de la part du républicain, c’est sur Twitter qu’il a annoncé la nouvelle, souhaitant un «fantastique Thanksgiving» au général Michael Flynn et à sa famille. Véritable épine dans le pied du président depuis le début de son mandat, la grâce de cet ancien militaire de 61 ans n’est pas très surprenante. Elle était d’ailleurs évoquée depuis plusieurs jours par les médias américains.

Le passage à Washington de Michael Flynn a pourtant été express. Début 2017, vingt-quatre jours apr&egrav

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00