La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La rivalité, un mal féminin?

La journaliste Racha Belmehdi fait une relecture féministe de ce mythe dans un livre très documenté

Pourquoi faut-il 
toujours opposer 
les femmes? 
D’ailleurs êtes-vous Beyoncé ou Rihanna? © Keystone-archive
Pourquoi faut-il 
toujours opposer 
les femmes? 
D’ailleurs êtes-vous Beyoncé ou Rihanna? © Keystone-archive

Tamara Bongard

Publié le 07.03.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Ouvrage » «Ah les nanas, entre elles, elles sont horribles.» Qui n’a pas entendu cette réflexion dans un bistrot? Et qui n’a pas pris parti dans le royal clash entre Kate Middleton et Meghan Markle? Qui n’a pas vu une comédie américaine opposant la gentille et la méchante fille? Des compétitions réelles ou supposées entre représentantes du beau sexe, mais derrière lesquelles il y a une souffrance, comme le souligne Racha Belmehdi, auteure de Rivalité, nom féminin. Son ouvrage, très documenté, est basé sur plus de 300 témoignages de femmes victimes, observatrices ou actrices de ce climat de jalousie. La journaliste y a aussi intégré les rares études liées au sujet, notamment concernant l’estime de soi «car l’insécurité est le nœud de ces rivalités». En plus de r&eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11