La Liberté

Recours contre la carrière

Partager cet article sur:
02.07.2020

Mormont/Eclépens » Helvetia Nostra et Pro Natura Vaud recourent au Tribunal fédéral (TF) contre l’extension de la carrière «Holcim» sur le site du Mormont à Eclépens. Ils estiment que la nouvelle tranchée prévue portera une «atteinte irrémédiable» au paysage et mettra à mal la biodiversité.

Si le projet voit le jour, le sommet de la colline du Mormont se verrait infliger une véritable «balafre», ont dénoncé hier les deux organisations. La nouvelle tranchée devrait mesurer 200 mètres de large sur 600 mètres de long et 70 mètres de profondeur.

«L’extraction de 8,4 millions de mètres cubes défigurerait le paysage et empiéterait sur le territoire de la faune», indique un communiqué. «Si l’autorisation de raser le Mormont était délivrée, c’est un joyau des paysages vaudois qui disparaîtrait.»

Dans un récent arrêt, le Tribunal cantonal a rejeté le recours des associations déposé en 2019. La Cour estime que l’autorisation d’exploiter peut être délivrée sans que la remise en état du site soit définie. L’enjeu est crucial, notent les recourants, qui en appellent au Tribunal fédéral: «Holcim ne prévoit rien d’autre que d’exploiter la roche jusqu’à sa base».

Pour Holcim, une extension est nécessaire pour assurer une réserve de calcaire à la cimenterie après 2022, et ainsi éviter une pénurie à l’échelle régionale. ats

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00