La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«J’étais aux anges»

Le week-end dernier à Berlin, Madeline Coquoz a battu son record personnel à 3 m

Madeline Coquoz (ici aux championnats de Suisse) devrait être de la partie aux championnats du monde de Budapest à la fin du mois de juin. © Kevin Reust-archives
Madeline Coquoz (ici aux championnats de Suisse) devrait être de la partie aux championnats du monde de Budapest à la fin du mois de juin. © Kevin Reust-archives

Patrick Biolley

Publié le 10.05.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Plongeon » Elle craignait de ne pas avoir assez de compétitions à se mettre sous la dent en ce printemps, Madeline Coquoz (23 ans) a finalement eu de quoi faire. Après les championnats de France, d’Autriche et d’Italie, elle était le week-end dernier à Berlin pour les championnats d’Allemagne open. «La fédération internationale (FINA, ndlr) ne fait pas grand-chose, ce sont les nations qui s’invitent entre elles pour pallier le manque de compétitions, explique la plongeuse fribourgeoise. Au début de l’année, nous avions planifié des épreuves de petite envergure (France et Autriche, ndlr), l’Italie et l’Allemagne se sont ajoutées à la dernière minute. Tant mieux pour moi.»

Ce d’autant plus que la Gruérienne est montée en puissance au fil des concours pour réussir, ce week-end, son reco

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11