La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La plus importante régate de Nathalie Brugger

Au retour des JO de Tokyo, Nathalie Brugger a appris qu’elle souffrait d’un cancer. Elle raconte son combat

La plus importante régate de Nathalie Brugger
La plus importante régate de Nathalie Brugger

François Rossier

Publié le 20.06.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Voile » «A 30, 40 ans, on se sent invincible. Avoir un cancer était quelque chose d’inimaginable dans ma vie. D’ailleurs, quand on me l’a annoncé, ma première réaction a été le déni. «Ce n’est pas possible. Pourquoi moi? Moi qui suis en bonne santé et qui pratique du sport?»

Passé le choc initial, Nathalie Brugger a dû se rendre à l’évidence. Ses maux de ventre, ses ballonnements et sa fatigue n’étaient pas anodins. «Comme je revenais des Jeux de Tokyo, mon médecin a d’abord pensé que c’était lié à la nourriture. Il m’a prescrit des antibiotiques. Mais ça ne passait pas, j’ai donc fait d’autres examens et c’est là que les spécialistes ont découvert un cancer colorectal au stade 3-4», précise-t-elle.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Sur les traces de son grand frère

    Triathlon » Les lauriers du week-end Marwan Barhoumi n’est pas près d’oublier sa semaine au Tessin. Le jeune Bullois de 13 ans a décroché vendredi la médaille...
  • pictogramme abonné La Liberté Une année riche en enseignements

    Blessé, Benoît Alt a dû renoncer à la course en solo Les Sables-d’Olonne - Les Açores et retour
  • pictogramme abonné La Liberté Un pont entre Himalaya et Préalpes

    Le guide népalais Jangbu Sherpa, 42 ans, a gravi 17 fois l’Everest. Mais le Moléson, il aime aussi
  • «Trans» autorisées

    Triathlon » La Fédération internationale de triathlon a approuvé une nouvelle politique concernant les femmes transgenres. Elles seront désormais autorisées à...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11