La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La tête d’abord, les jambes ensuite

Aron Solca, le frère de Yuri, découvre la ligue B, mais il est déjà un maillon essentiel de l’Académie

François Rossier

Publié le 09.11.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Basketball » Dans une équipe en pleine reconstruction, les «anciens» – qui sont aussi les plus talentueux – sont importants. Il suffisait de voir évoluer Joanis Maquiesse (17 points et 3 assists en 35 minutes) et Vigdon Memishi (12 points, 8 rebonds et 3 assists en 35’) lors de la victoire 67-57 vendredi contre Pully Lausanne pour s’en convaincre. Mais deux joueurs ne forment pas une équipe. Parmi les nombreux nouveaux venus, quelques visages commencent à se faire connaître. Notamment celui d’Aron Solca, le frère de Yuri, l’un des meneurs de jeu du Fribourg Olympic.

Après 4 matches, le Tessinois tourne à 14 points de moyenne. Malgré son jeune âge (19 ans) et son manque d’expérience – il n’avait jamais joué en LNB avant cet automne –, l’ancien joueur de Vacallo s’impose comme une pièce essentielle

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11