La Liberté

«Grâce à Cortina, j’ai enfin pu voir mon frère cet hiver»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Grâce à Cortina, j’ai enfin pu voir mon frère cet hiver»
«Grâce à Cortina, j’ai enfin pu voir mon frère cet hiver»


Partager cet article sur:
27.02.2021

Parole d’expert

Ski alpin. » «Je vais peut-être vous étonner, mais je ne vois quasiment pas mon frère, Loïc, durant tout l’hiver. Sinon en coup de vent. Avant les mondiaux de Cortina, c’était en tout début d’année lors d’un entraînement. Deux minutes, guère plus. A la maison, on ne fait que se croiser.

En course, c’est plus rare encore. D’ailleurs, je ne me souviens même plus de la dernière fois. Cette saison, compte tenu des circonstances liées à la pandémie, les deux circuits sont bien distincts. C’est assez exceptionnel que les garçons et les filles se retrouvent dans la même station en même temps. Quand ça arrive, on fait en sorte d’aller boire un café l’après-midi. C’est ce qu’on a pu faire à Cortina puisque j’y étais toute la

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00