La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le climat comme enjeu majeur

De passage à Fribourg, le président de l’UCI, David Lappartient, évoque les chantiers actuels du cyclisme

David Lappartient a participé à l’inauguration de l’exposition temporaire du Musée du vélo consacrée au Tour de Romandie. © Alain Wicht
David Lappartient a participé à l’inauguration de l’exposition temporaire du Musée du vélo consacrée au Tour de Romandie. © Alain Wicht

Patrick Biolley

Publié le 28.04.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Cyclisme » David Lappartient est un homme pressé. Le président de l’Union cycliste internationale (UCI) jongle entre son mandat, qu’il a renouvelé en septembre 2021, et son poste de président du conseil départemental du Morbihan, d’où il est originaire. Hier, il était de passage à Fribourg. Le Breton de 48 ans a d’abord visité les locaux de la marque Scott, à Givisiez, puis s’est rendu en coup de vent au musée du vélo de Fribourg pour l’inauguration de l’exposition temporaire dévolue à la 75e édition du Tour de Romandie (lire ci-dessous). Entre deux poignées de main et un discours face aux invités, il s’est assis pour discuter des enjeux actuels du cyclisme mondial.

Lors de votre arrivée à la tête de l’UCI en 2017, vous aviez établi un «

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11