La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les yeux que pour les Blues

A 28 ans, Jérôme Humbert voue un culte à Chelsea, un club qui a pris une place jusque sur son mollet

Une trentaine de maillots, des écharpes et même deux tatouages, Jérôme Humbert a Chelsea dans le sang. © Alain Wicht
Une trentaine de maillots, des écharpes et même deux tatouages, Jérôme Humbert a Chelsea dans le sang. © Alain Wicht

Patrick Biolley

Publié le 31.07.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Fans des années 2020 » Cet été, La Liberté part à la rencontre de passionnés qui remuent ciel et terre pour une équipe ou un sport, pour certains improbables.

Gravée dans la peau, accrochée au mur et, pour les besoins de la photo, étalée sur le canapé du salon, la passion de Jérôme Humbert pour Chelsea est débordante. Il ne manque que le maillot pour le chien, qui vient gaiement saluer le visiteur, pour que la ferveur se transforme en douce folie. Ce directeur d’une entreprise de tableaux électriques a commencé en 2007 à suivre les Blues.

Le déclencheur? Il y en a deux. D’abord sa passion pour Fernando Torres, attaquant espagnol, qui signe à Chelsea cette année-là. Puis un voyage à Londres dans la foulée quand, nous vous le donnons en mille, il visite Stamford Bridge. «Un mo

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11