La Liberté

Le bon allemand est tout sauf boudé

03.10.2017

Selon une étude, les Alémaniques ne rechignent pas autant qu’on le croit à parler l’allemand standard

ariane gigon, zurich

Dialecte »   Malgré ce que pensent parfois les Romands, le bon allemand est pratiqué dans toute la Suisse alémanique, et cela à haute dose. C’est ce qui ressort d’une étude, première du genre, sur la place de l’allemand et du suisse allemand en Suisse, publiée hier par l’Office fédéral de la statistique (OFS). Elle montre aussi que le dialecte s’impose même chez les personnes qui ne le parlent pas durant leur enfance.

Réalisée en 2014 auprès de quelque 16 500 personnes, l’Analyse des données de l’enquête sur la langue, la religion et la culture fournit des données plus précises que les précédents recensements sur la pratique du suisse allemand et du «bon» allemand, dit aussi allemand «standard», en Suisse. Si elle confirme certaines connaissances, par exemple le poids de l’allemand – sous toutes ses formes – au Tessin (où il est parlé par 35% de la population, contre 21% en Suisse romande), elle révèle aussi des éléments inédits.

Ainsi, seul 1,6% des Alémaniques n’utilis

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00