La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une loi pour limiter le démarchage

Le Conseil national veut contraindre tous les assureurs-maladie à respecter l’accord de branche signé

L’insistance souvent liée au démarchage téléphonique irrite le consommateur. © Keystone-photo prétexte
L’insistance souvent liée au démarchage téléphonique irrite le consommateur. © Keystone-photo prétexte

Philippe Castella

Publié le 07.03.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Caisses-maladie » Ça vous dirait de payer moins cher vos primes-maladie? Comme la majorité des résidents de ce pays, cette seule question vous énerve, parce qu’elle vous fait immanquablement penser à tous ces coups de fil intempestifs que vous avez reçus pour vous convaincre de changer d’assureur. Cet agacement est tellement contagieux que les caisses-maladie se sont décidées à agir d’elles-mêmes pour limiter cette plaie. Il faut préciser toutefois qu’elles l’ont fait sous la pression de nombre d’interventions parlementaires sur ce thème.

Lundi, le Conseil national a décidé de donner force obligatoire à l’accord de branche trouvé pour une autorégulation. Les quelques caisses récalcitrantes y seront donc également soumises à l’avenir. «La population est irritée et elle s

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11